Karaté : des exercices pour améliorer ses coups de pied

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le karaté n’est pas un sport de combat où c’est la force qui compte. Bien au contraire, cette discipline nécessite avant tout de la vitesse et de la stratégie. Au karaté, l’objectif n’est pas de terrasser l’adversaire avec un coup puissant, mais plutôt de le toucher sans se faire toucher. D’ailleurs, dans un match de karaté, le point revient au karatéka qui touche son adversaire en premier. Dans ce sport, il est donc essentiel de pouvoir toucher l’adversaire en gardant une certaine distance de sécurité. Et pour cela, la meilleure technique c’est de se servir des coups de pied. Or, les coups de pied sont bien plus difficiles à maitriser que les coups de poing. Découvrez dans cet article 4 exercices qui vont vous permettre d’améliorer vos coups de pied.

Le travail à la barre

Cet exercice nécessitera une barre horizontale qui arrive à peu près au niveau de l’aine. L’idéal est d’avoir une barre d’entrainement, sinon, une barre de danse ou même un support plat peut très bien faire l’affaire.
Le travail à la barre est le point de départ pour avoir de bonnes techniques de jambes. Cet exercice permet avant tout d’apprendre à bien positionner son corps. Et savoir bien se positionner est primordial lorsqu’il faut délivrer des coups de pied, au risque de se faire mal ou de perdre l’équilibre. Accessoirement, cet exercice aide au renforcement des muscles et des articulations.
Comment effectuer un travail à la barre ? Il s’agit de s’appuyer contre la barre et de simuler des coups de pied. L’exercice doit se faire très lentement et le pratiquant doit avant tout se concentrer sur l’équilibre, la position de hanche et la technique.

Le travail sur cible

Après un premier passage à la barre, il est possible de passer au travail sur cible. Ici, il s’agira de mettre en pratique ce qui a été appris précédemment et surtout, de travailler la précision des coups de pied.
Cet exercice peut se faire en solo ou avec un partenaire, avec des pattes d’ours, un sac de frappes ou encore un bouclier. L’idéal est de s’entrainer au travail sur cible avec un partenaire pour améliorer sa réactivité et le timing. Pour ce faire, il faut s’exercer à frapper la cible lorsque le partenaire la présente.
Dans cet exercice, il faut faire attention à ne pas donner des coups puissants qui peuvent avoir des conséquences néfastes sur les articulations. D’autant plus qu’il s’agit ici de développer la précision ainsi que la vitesse et non pas la puissance.

L’entrainement à deux

L’entrainement à deux permet de mettre en pratique tout ce qui a été vu auparavant. De plus, il s’agit d’une situation beaucoup plus réelle où on a un adverse qui bouge, qui attaque et qui esquive en face de soi.
C’est dans l’entrainement à deux qu’il est possible de juger ses progrès.

Les étirements

Le secret d’un coup de pied rapide, précis et puissant ne réside pas uniquement dans la technique. Il faut aussi que le pratiquant soit suffisamment souple.
Les étirements vont permettre d’augmenter l’élasticité musculaire du pratiquant. Ce qui lui permettra de tendre les jambes beaucoup plus loin et de les lever beaucoup plus haut.

0 commentaires

Écrire un commentaire

Champs avec * sont obligatoires