Qu’est-ce qu’on entend par crise d’angoisse ?

La crise d’angoisse, aussi baptisée crise de panique, est un trouble anxieux qui apparaît généralement de manière brutale et qui ne dure souvent que quelque temps. Quand la crise se manifeste, la personne ressent soudainement une grande peur et une sensation de danger vraiment désagréable qui lui provoquent de la palpitation, des tremblements, des sueurs, des douleurs thoraciques ou encore un problème de respiration.

Les causes de la crise d’angoisse

Il n’existe pas vraiment de principales causes à la crise d’angoisse, seulement, on sait que le trouble fait interagir plusieurs facteurs d’ordre génétique, psychique, biologique et cardio-respiratoire. D’après certaines hypothèses, la crise d’angoisse est une réaction excessive due au stress. De ce fait, plusieurs circonstances comme l’anxiété ou la peur peuvent provoquer la crise qui engendre elle-même d’autres symptômes comme les tremblements, les vertiges, les palpitations, l’engourdissement des membres, etc. Puis, ces symptômes accroissent à leur tour la crainte et l’anxiété. Ainsi, la crise d’angoisse est donc un cercle vicieux dans lequel la victime aura du mal à s’en sortir. Selon certaines recherches, la crise d’angoisse peut aussi être provoquée par l’assimilation de certaines substances telles que le dioxyde d’azote ou le lactate de sodium qui agissent sur le contrôle de certains neurotransmetteurs pouvant engendrer des sauts de panique. Par ailleurs, selon les experts, une accumulation d’excitation sexuelle peut aussi entraîner une grande tension nerveuse qui peut conduire à une crise de panique. À noter que les personnes les plus touchées par les crises d’angoisse sont les femmes, les jeunes de 15 à 20 ans, les personnes présentant un tempérament anxieux, les individus ayant des antécédents familiaux de ce genre de troubles, les personnes qui souffrent de troubles anxieux ou de dépression et les individus ayant des antécédents de maltraitance ou d’abus sexuels.

Les troubles associés à la crise d’angoisse

La crise d’angoisse est souvent associée à d’autres troubles comme la dépression, le trouble de l’anxiété généralisé (TAG), la phobie sociale, les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ou encore le trouble de stress post-traumatique. On peut dire que la crise d’angoisse n’est pas un trouble vraiment grave, toutefois, il peut entraîner des traumatismes à la personne victime et à son entourage. À cause d’une crise d’angoisse, certaines personnes peuvent souffrir d’une anxiété anticipatoire et auront toujours peur de voir une crise de panique réapparaître à n’importe quel moment et n’importe où, ce qui peut dégrader totalement la qualité de vie de la personne. Par ailleurs, suite à des attaques de panique régulières, une personne peut souffrir d’agoraphobie, c’est-à-dire une peur de sortir, et peut avoir des pensées suicidaires. La victime peut facilement sombrer dans l’alcool ou l’abus de drogue. En raison de tout cela, il est vraiment important de savoir gérer une crise d’angoisse.

Comment gérer une crise d’angoisse ?

Gestion de crise d’angoisse rime avec gestion de stress. En effet, pour pouvoir gérer une crise d’angoisse matinale, nocturne, etc., vous devez savoir gérer votre stress. Pour cela, vous devez essayer d’adopter un style de vie plus sain, notamment en mangeant de manière équilibrée, en pratiquant des activités physiques, en profitant d’un bon sommeil quotidien, et de la vie en général. Vous devez en même temps éviter de consommer du tabac, de l’alcool et des substances excitantes qui peuvent provoquer les crises. Vous devez aussi consulter un spécialiste qui vous proposera un traitement adapté à votre situation et qui vous permettra de vivre plus sereinement. Enfin, vous pouvez faire appel à un thérapeute pour vous aider.

0 commentaires

Écrire un commentaire

Champs avec * sont obligatoires