Les blessures sportives : savoir les éviter et les soigner

Le risque de se blesser est très élevé lors d’une pratique sportive surtout si le sportif réalise des mauvais mouvements. En connaissant les causes de ces blessures, il est plus facile de les éviter.

Les lésions musculaires

Un cas de blessure sportive sur deux est constitué par une blessure musculaire. Les crampes et les courbatures restent les lésions les moins bénignes. Parmi les plus dangereux, on retrouve la contusion et la déchirure musculaire.
Face à une lésion musculaire quelle que soit son importance, le sportif doit procéder à l’arrêt immédiat de l’effort. En cas d’hématome, il doit le compresser pendant quelques minutes. Cependant, il faut éviter de masser au niveau de la lésion, étirer le muscle ou mettre du chaud. Un long repos accompagné d’une kinésithérapie visant à renforcer les muscles s’avère le traitement le plus conseillé pour ce type de blessure.

Les lésions articulaires ou entorses

Les entorses affectent principalement les ligaments. Elles sont causées suite à des mouvements brusques à amplitude dépassant la capacité de mouvement des articulations. Les luxations peuvent aussi être à l’origine d’une entorse.
Une fois l’entorse constatée, le sportif doit arrêter immédiatement l’effort physique. Un glaçage et une compression de l’articulation sont aussi fortement conseillés. Une fois le diagnostic établi, l’application locale d’un anti-inflammatoire reste la solution la plus pratique. Selon le cas notamment en cas de rupture des ligaments, une intervention chirurgicale peut s’avérer être nécessaire.

 

Les tendinites

Il s’agit d’une inflammation du tendon. Elles peuvent résulter de plusieurs situations, mais la sursollicitation des muscles reste la cause la plus fréquente. La déshydratation comme l’utilisation d’un matériel non adapté peuvent aussi entrainer la tendinite. Le traitement de la tendinite est assez délicat. Une kinésithérapie et une massothérapie garantissent un meilleur rétablissement.

 

Les lésions osseuses

Elles sont causées par une percussion directe extérieure d’un objet ou d’une personne sur une partie osseuse de l’organisme occasionnée lors d’une généralement lors d’une chute. En cas de lésion osseuse, il faut procéder à l’immobilisation de la zone touchée. L’application d’un plâtre permet d’immobiliser efficacement la partie touchée.

Les luxations

Elles correspondent à un déboîtement articulaire survenu lors d’un traumatisme ou suite à un mouvement de très forte amplitude. L’articulation doit être remise en place à chaud. À défaut, il doit être réalisé par une opération simple. Une luxation peut entrainer des pincements d’un nerf ou d’un vaisseau sanguin ainsi qu’une fêlure osseuse.

0 commentaires

Écrire un commentaire

Champs avec * sont obligatoires